Un portrait Donut
de la Région bruxelloise

Qu'est-ce que le portrait ?

Concrètement, nous nous posons les questions suivantes : « Où se situe la Région bruxelloise par rapport aux limites du donut ?
Est-elle en partie sous le plancher social? Est-elle au-delà du plafond écologique ?”
La réponse se présente sous la forme d’un “portrait donut ».

Parce que dresser ce portrait n’est pas qu’une question de chiffres, nous voulons aussi tester comment il peut être
élaboré de manière participative.

Que faisons-nous maintenant ?

Le portrait s’appuie d’abord sur des données quantitatives : en collaboration avec les administrations régionales, nous collectons les données disponibles et identifions les indicateurs les plus adaptés pour rendre compte des multiples dimensions du donut.

Avec l’apport de l’IBSA (l’Institut Bruxellois de Statistique et d’Analyse) pour les données du plancher social et celui de Bruxelles Environnement pour les données sur le plafond écologique, nous établissons une première version du portrait, sur la base des données existantes.

Quelle est la prochaine étape ?

Les chiffres seuls ne suffisent pas à façonner le portrait : pour chaque dimension, les statistiques doivent être liées à des objectifs. En d’autres termes, une fois que nous avons une image quantifiée de l’état actuel, nous devons déterminer collectivement où nous voulons aller. Pour ce faire, nous devons sélectionner les indicateurs les plus aptes à mesurer le cheminement vers les objectifs. Ainsi, le portrait peut devenir une boussole à même de guider les actions des acteurs de la Région. C’est pourquoi nous voulons concevoir ce processus de manière participative.

Prochainement, nous organiserons une séance d’information au cours de laquelle nous présenterons notre première version du portrait et esquisserons les grandes lignes d’un nouveau processus participatif.